Qu’est ce que la conversion de monnaie ?

Lorsque l’on parle des pays étrangers, on entend souvent parler de la convertibilité d’une monnaie, mais pourquoi en parle t-on ?

A chaque pays sa monnaie ou presque

En France, nous utilisons l’euro comme monnaie, comme une partie des pays de l’Union Européenne, nous avons céder notre souveraineté nationale au profit d’un organe supranational : l’Union Européenne.

Économie monétaire

La convertibilité est en fait une propriété intrinsèque à une monnaie d’un pays qui lui permet de s’échanger contre une autre et cela librement. En effet, la convertibilité se fait, selon les époques observées, contre un métal précieux comme l’or ou l’argent dans le pays d’émission ou contre une monnaie d’un autre pays. Des sociétés se sont spécialisées dans le change de monnaie (comme Travelex en 1976) afin de répondre aux besoins des particuliers se déplaçant à l’étranger.

Mais au commencement, on avait à faire au fameux papier-monnaie qui était un simple titre de créance fabriqué par une banque. Cette garantie a permis de supprimer la convertibilité contre un métal précieux (pour nous l’or). Ce métal est maintenant échangé librement comme une marchandise classique sans que la monnaie soit directement touchée, même si les réserves restent un indice de puissance des pays.

Bretton Woods

Les accords

Depuis 1944 et les accords de Bretton Woods, l’or a été remplacé par le dollar pour toutes les monnaies convertibles, même si certains pays surtaxes le dollar (comme par exemple Cuba). Mais ces restrictions de change sont politiques et restent marginales dans l’économie mondiale.