Conseils écologiques

Nous avons énuméré dix façons d’aider l’environnement. Si vous le souhaitez, envoyez-nous d’autres idées.

nature

Faites du vélo, utilisez les transports en commun, faites du covoiturage pour vous rendre au travail, conduisez moins vite, gardez vos pneus gonflés.

Utilisez des moyens de transport alternatifs lorsque c’est possible. Si vous devez conduire, allez-y plus lentement en gonflant correctement vos pneus. Cela permet d’économiser du carburant et des pneus, et de réduire les émissions. Cela permet également de sauver des vies.

Réduire, réutiliser, recycler et composter !

La réutilisation des matériaux d’emballage permet d’économiser plus d’énergie que le recyclage. En évitant les emballages supplémentaires, vous économisez à la fois de l’énergie et de l’espace dans les décharges. Les déchets de jardin et de cuisine (feuilles, herbe, restes de légumes) représentent 30 % des déchets. Réduisez cette quantité par le compostage. Veillez également à réutiliser les sacs en plastique, ou mieux encore… à refuser les sacs en plastique lorsque vous n’en avez pas vraiment besoin.

Economisez l’eau !
Ne laissez pas les robinets couler. N’arrosez jamais votre pelouse à midi. Placez une brique dans les vieilles toilettes. Prenez des douches courtes à faible débit. Ne faites fonctionner le lave-vaisselle que lorsqu’il est plein. Laissez l’herbe pousser plus longtemps. Plantez des plantes de jardin indigènes ou tolérantes à la sécheresse.

Arrêtez de fumer !
La fumée secondaire est un polluant majeur de l’air intérieur et un danger pour la santé. Lorsque vous cesserez de fumer, vous et votre famille vivrez plus longtemps et en meilleure santé.
N’utilisez pas de pesticides ou d’herbicides sur votre pelouse
Avec le ruissellement des engrais azotés, ce sont des polluants majeurs de l’eau.

Gardez votre chat à l’intérieur !
Les chats domestiques tuent plus d’un milliard de petits oiseaux et animaux chaque année (un chat d’extérieur tue en moyenne 40 personnes par an). Ils perturbent l’équilibre prédateur/proie naturel et éliminent les oiseaux qui nichent au sol.

Manger moins de viande/plus d’aliments locaux et biologiques.
Les élevages intensifs sont une source majeure de pollution organique. Les forêts tropicales sont coupées pour élever des bovins, cela vaut-il le coût ? Pensez également à éviter le gaspillage alimentaire.

Baissez votre thermostat en hiver. Augmentez votre thermostat en été.
Le port d’un pull en hiver et de manches courtes en été permet d’économiser de l’énergie et de réduire la pollution.

Éliminez correctement les vieilles peintures, les produits chimiques et l’huile

Ne mettez pas de piles, d’antigel, de peinture, d’huile de moteur ou de produits chimiques à la poubelle. Utilisez les sites d’élimination des produits toxiques appropriés. N’achetez jamais plus que ce dont vous avez besoin.
Prenez en compte les coûts environnementaux des décisions et des achats importants
Lorsque vous déménagez ou changez d’emploi, essayez de vivre à proximité de votre lieu de travail. Comparez l’efficacité lors de l’achat de nouvelles voitures ou d’appareils électroménagers. Achetez moins de choses.

Enfin, choisissez des produits qui consomment moins d’énergie.

Et vous, avez-vous des astuces à partager ?