Comment bien choisir son prestataire pour un nettoyage de tombe ?

Chaque caveau se trouvant dans un cimetière doit être entretenu régulièrement. Tout d’abord, c’est un geste de respect envers les morts. Mais il s’agit aussi d’une obligation légale. Un propriétaire de sépulture ne doit pas laisser une tombe se dégrader au point de présenter un risque pour la sécurité des passants. Si vous ne pouvez pas vous occuper de l’entretien tombe de vos proches, faites appel à un professionnel.

Choisir le professionnel en fonction de la qualité de ses offres

Le choix du nettoyeur de tombes est à faire avec prudence. A noter qu’on peut s’adresser à une entreprise spécialisée. Mais il est aussi possible de confier la tâche aux pompes funèbres qui ont pris en charge la préparation de l’enterrement. Le sérieux et la fiabilité du professionnel doivent se trouver en haut de la liste de vos critères de choix. L’entretien tombe doit effectivement être fait avec soin et respect.

En outre, il faut bien s’informer quant à la qualité et à la nature des prestations fournies. En général, le professionnel doit veiller à l’état général du monument. Le nettoyage d’une pierre tombale étant la prestation principale, celle-ci peut s’accompagner d’une pose de fleurs avec un supplément.

Choisir le prestataire selon son prix et sa compétence

Pour bénéficier d’un service d’entretien de qualité, les propriétaires d’un caveau ont intérêt à s’informer sur les compétences réelles du nettoyeur de tombes. Si le monument est par exemple équipé d’une plaque funéraire en marbre, le savoir-faire du professionnel en entretien de marbrerie est nécessaire. Il en est de même si elle est en granit. Le prix du service est aussi un point non négligeable.

Il faut réclamer un devis pour connaître exactement le tarif d’un prestataire et se rendre compte aussi de son professionnalisme. N’oubliez pas que c’est aussi le seul moyen de pouvoir bien comparer les offres de plusieurs prestataires afin de pouvoir faire le meilleur choix. En général, les tarifs sont dégressifs selon le nombre de passages qui est demandé par an (voir ici).

Enregistrer